IziBook.eyrolles.com IziBook.eyrolles.com IziBook.eyrolles.com IziBook.eyrolles.com

Résumé

Durant l’été 2022, les soignants ont encore une fois tenu à bout de bras
les hôpitaux français sans moyens ni reconnaissance. Nous avons évité
la catastrophe uniquement grâce à leur dévouement et à des solutions
de fortune. Jusqu’à quand ?


Malgré les appels au secours des soignants, les mesures d’urgence, les projets de refonte, malgré les tribunes, les manifestes, les mobilisations, malgré les consultations et les rapports, l’hôpital est à bout de forces, les soignants sont en souff rance. Les enjeux de la crise hospitalière sont multiples et profonds – sanitaire, démographique, écologique, géopolitique, institutionnel, démocratique et enfi n civilisationnel. Comment s’occuper de nos soignants, redonner de la vitalité à nos hôpitaux et sauver notre modèle ?


L’accès à la santé et la qualité des soins sont les fondements d’une société égalitaire, l’hôpital est le garant de notre vivre-ensemble. Il faut vraiment prendre soin de nos soignants en redonnant du sens, de la considération et de la fl uidité à l’organisation de leurs métiers pour qu’ils retrouvent l’envie et le goût du travail. Pour sauver la santé en France, il faut faire des établissements des lieux de travail épanouissants et attractifs. La crise est profonde, mais elle n’est pas une fatalité. Les solutions existent et elles commencent par un changement de regard.

Sommaire

LE GRAND ÉPUISEMENT
TABLE DES MATIÈRES
PRÉFACE
Par le Docteur Ghada Hatem-Gantzer. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 11
INTRODUCTION.. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 17
CHAPITRE 1 : Le grand épuisement, état des lieux.. . . . . . . . . . . . . 23
L’hôpital public : un quotidien en mode dégradé.. . . . . . . . . . . . . . . 23
Les soignants : des professionnels en souffrance.. . . . . . . . . . . . . . . 26
Une clé pour comprendre : la spécificité des métiers du soin. . . . . 28
Les origines de la dégradation du système. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 31
Le paradoxe de la pandémie de 2020.. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 34
Le Ségur de la santé : une tentative de réparation inefficace.. . . . . 37
Des projections alarmantes.. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 38
CHAPITRE 2 : Les grands enjeux. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 41
Enjeu sanitaire.. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 42
Enjeu démographique.. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 44
Enjeu de résilience au dérèglement climatique.. . . . . . . . . . . . . . . . 50
Enjeu géopolitique.. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 53
Enjeu sociétal et institutionnel, en un mot civilisationnel.. . . . . . . 55
CHAPITRE 3 : Il est urgent de recréer du sens. . . . . . . . . . . . . . . . . . 61
De quel sens parle-t-on ?.. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 62
Les trois dimensions du sens du travail.. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 63
L’impact sur la société, sur le monde.. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 63
L’impact sur l’entreprise, l’établissement qui nous emploie.. . . . 64

La possibilité de progresser, de développer ses compétences,
de grandir.. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 64
Soignants en perte de sens : la nécessaire prise en compte
de paradoxes multiples.. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 64
Les conditions de la déperdition.. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 67
Des tentatives pour réinjecter du sens.. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 70
La responsabilité managériale.. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 72
Le système comme fabrique de sens. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 74
CHAPITRE 4 : L’intelligence artificielle ne remplacera pas
les soignants. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 77
Des activités en phase d’être remplacées
par les nouvelles technologies.. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 78
Pourquoi les métiers paramédicaux ne seront pas remplacés.. . . . 82
Le facteur humain comme valeur première dans nos sociétés
de demain.. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 85
La technologie responsable : un nouveau paradigme sociétal.. . . . 89
Pour un nouveau regard sur le progrès et une nouvelle division
du travail.. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 92
CHAPITRE 5 : Inclure les soignants dans les mutations
du travail.. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 95
Mutations du travail : les grandes tendances de fond. . . . . . . . . . . . 96
La recherche de sens.. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 96
La flexibilité. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 98
Autonomie et individualisme.. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 100
La digitalisation.. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 101
« Remettre l’entreprise dans le coeur de l’homme ».. . . . . . . . . . 103
Intégrer ces changements au secteur de la santé.. . . . . . . . . . . . . . 104
Cultiver l’engagement. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 104

Aménager l’organisation hiérarchique et structurelle. . . . . . . 105
Promouvoir et soutenir le collectif.. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 106
Encourager et cadrer la polyvalence et la mobilité interne. . . 107
Redessiner les espaces. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 108
(Oser) communiquer sur la « marque employeur ».. . . . . . . . . . 109
Moderniser pour attirer : l’hôpital doit-il s’inspirer
de la start-up ?.. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 110
CHAPITRE 6 : Stabiliser le modèle RH de la santé.. . . . . . . . . . . . . 113
Sortir de la gestion de crise. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 114
Rationaliser les mobilités pour anticiper les sous-effectifs. . . . . . 116
Redonner la main aux professionnels. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 118
Renforcer le modèle du salariat.. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 120
Optimiser les coûts et temps dédiés à la gestion RH.. . . . . . . . . . . 122
Libérer du temps de soin. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 124
Numériser n’est pas remplacer. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 126
CHAPITRE 7 : Établir la communication avec les soignants.. . . . 129
Les soignants sont exclus de la transformation digitale.. . . . . . . . 130
Les raisons d’un archaïsme. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 133
Changer de vision. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 135
Digitaliser la communication dans la santé : besoins et limites.. . . 136
Des ambitions simples… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 139
… aux impacts profonds.. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 141
CHAPITRE 8 : Permettre l’intervention de tiers acteurs.. . . . . . . . 145
Des collaborations qui ont fait leurs preuves. . . . . . . . . . . . . . . . . . 146
Les freins principaux.. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 150
Un fort entre-soi.. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 151
Des procédures très lourdes.. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 152

Une interopérabilité pas assez contrainte. . . . . . . . . . . . . . . . . 153
Une crainte culturelle profonde.. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 154
Éloge de la concurrence pour la santé publique.. . . . . . . . . . . . . . . 156
S’ouvrir : une nécessité sectorielle. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 158
CHAPITRE 9 : Appliquer les nouveaux métiers
du management aux soignants. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 163
La révolution permanente du management.. . . . . . . . . . . . . . . . . . 163
Les enjeux d’aujourd’hui et de demain. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 165
Donner du sens.. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 166
Établir la transparence.. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 169
Être à l’écoute.. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 170
La créativité organisationnelle : un enjeu de survie. . . . . . . . . 171
Portrait-robot du manager du futur.. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 174
Management dans la santé : un besoin vital d’innover.. . . . . . . . . 175
Les trois grandes priorités. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 176
Intégrer les soignants dans la gouvernance. . . . . . . . . . . . . . . . 176
Réinventer l’autorité. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 178
Ouvrir les formations.. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 180
Une révolution à petits pas.. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 181
CONCLUSION.. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 183

Caractéristiques

Editeur : Débats publics

Auteur(s) : Antoine Loron

Publication : 17 novembre 2022

Intérieur : Noir & blanc

Support(s) : Text (eye-readable) [ePub + PDF]

Contenu(s) : ePub, PDF

Protection(s) : Marquage social (ePub), Marquage social (PDF)

Taille(s) : 900 ko (ePub), 2 Mo (PDF)

Langue(s) : Français

Code(s) CLIL : 3177

EAN13 Text (eye-readable) [ePub + PDF] : 9782375097199

Référencer ce produit sur votre site

Du même thème