Le concept IziBook

IziBook® est une plateforme de téléchargement de livres numériques sous format pdf.

En savoir plus...

Vus récemment

  1. Le tacticien de Napoléon

Abonnez-vous au flux RSS des nouveautés Flux RSS

  • Ajouter à NetVibes
  • Ajouter à Yahoo
  • Ajouter à Windows Live

Le tacticien de Napoléon

Mémoires de guerre du baron de Comeau

 
  • Indisponible à la vente

 

Présentation

Sébastien Joseph de Comeau de Charry, issu d'une famille noble bourguignonne, émigre à la Révolution pour entrer au service du roi de Bavière. Il sert brillamment comme capitaine d'artillerie. Ancien camarade de Bonaparte à l'école militaire de Brienne et l'un des plus brillants de sa promotion, Comeau est désigné par Napoléon comme officier de liaison avec le roi de Bavière, son allié. Pour sa brillante conduite à la bataille d'Heilsberg, en 1807, l'Empereur le décore sur le champ de bataille avec sa propre croix. Pendant la bataille de Wagram, en 1809, Bonaparte veut voir Comeau constamment à ses côtés pour suivre les conseils de celui qui connaît les lieux et la tactique de l'archiduc Charles. Après une blessure à la bataille de Polotsk, Comeau retrouve sa famille qu'il a peu vue pendant les six campagnes faites au côté de l'Empereur, grand capitaine qui a su apprécier ses talents de tacticien et pour lequel il conservera toujours une admiration profonde. Maire de Saint-Martin de La Mer (Côte-d'Or) jusqu'en 1830, il vit ses dernières années dans son château de Lacour-d'Arcenay, où il écrit ses souvenirs, destinés à l'intimité de la famille. Le comte Robert de Thy, le doyen actuel de ses descendants, en conserve précieusement le manuscrit dont la lecture laisse apparaître un homme d'honneur, un officier de haute distinction et un conteur attachant. De tous les mémorialistes, il est probablement l'un de ceux qui ont su le mieux rendre les réactions et le ton de Napoléon au combat.

Sommaire

Jeunesse Une émeute à Lyon ; retour à Besançon Départ de France, Worms, Coblentz Organisation de l'armée de Condé en 1792 Hiver de 1792 à 1793 ; quelques anecdotes Organisation de l'armée de Condé en 1793 ; entrée en campagne Batailles de Bienwald, 20 août 1793 Pfortz, 21 août 1793 De 1794 à 1798 : compagnies d'ouvriers retraités du prince de Condé et de Moreau Intrigues ; vie des émigrés à Constance ; retour en France ...
  • Caractéristiques

Référencer ce produit sur votre site

→ Copier en mémoire :